Le salut est un geste qui, de manière générale, ouvre et conclut une action. Il sert avant tout à manifester le changement d’attitude intellectuelle. L’esprit écarte alors tout les soucis quotidiens pour se connecter exclusivement sur l’action que l’on désire exécuter.

Dans le cadre des cours de Kung Fu et de manière générale pour la pratique de tout les arts martiaux, le salut est un rituel représentant une marque de respect envers le Maître, l'instructeur, ainsi que les condisciples.

Un salut s’effectue avec lenteur, concentration et cérémonie. Il symbolise, de surcroît, le signe manifeste du respect, du contrôle et de la maîtrise de soi. Il est également une transition entre une action et une autre, un état et un autre.

Il peut, par exemple, représenter une préparation au combat ou un retour au calme.

C’est le signe du passage du Yin au Yang, de la passivité à l’action, ou inversement. Le salut du Kung Fu s’effectue en joignant les deux mains, symbole de l’union du Yin (la justice ou la souplesse : main gauche ouverte) et du Yang (la force : poing droit fermé). Il représente ainsi l’équilibre et l’harmonie du corps et de l’esprit.

La main gauche vient bloquer la main droite, symbolisant ainsi la prédominance de la justice ou de la souplesse sur la force (ou la violence). En fait, l’usage de la force ne prend sa valeur que si elle sert la justice ; autrement dit, si elle est utilisée à bon escient pour servir le bien.