Philosophie de l’Entrainement

 

 

A l'intérieur des sociétés martiales chinoises, le succès d'un élève n'est pas déterminé par son apparence extérieure ou comment il est fort ou faible mais plutôt par sa moralité et comment il pense. Les Artistes martiaux chinois ont un dicton : "Un étudiant devra dépenser trois ans pour se trouver un bon professeur et un professeur testera un élève pour trois ans". (Dans notre Système, cela correspond à l'acquisition de la Ceinture Noire, c'est pour cela que l'on dit : Une fois Ceinture Noire, tu fais réellement partie de la Famille, et la porte vers Taiwan, donc vers votre Maitre, vous est ouverte)

Un élève judicieux réalisera qu'il est mieux de dépenser plusieurs années pour se chercher un bon professeur que de dépenser son temps à apprendre avec un professeur médiocre. Un bon professeur vous conduira dans la bonne voie et vous aidera à construire une fondation solide pour l'entraînement futur. Un professeur qui n'est pas qualifié cependant, ne vous aidera pas a construire une solide fondation et peut également vous enseigner des mauvaises habitudes. En addition, les bons professeurs vous donneront toujours le bon exemple avec la vertu morale et spirituelle. Les bons Artistes Martials n'enseignent pas seulement les techniques martiales mais enseignent aussi la "Voie de Vivre".

 

 

Du point de vue d'un professeur, il est vraiment difficile de trouver de bons élèves. Lorsque les nouveaux élèves débutent leurs entraînements, ils sont habituellement enthousiastes et sincères et sont d'accord pour accepter la discipline et observer les bonnes manières. Cependant, comme le temps passe, graduellement le professeur voit comment les élèves sont dans la vie et quelque fois il sont différent de comment ils agissaient dans le commencement des classes. À causes de ces raisons, les professeurs dépensent trois ans années à surveiller et tester les élèves avant de leur faire confiance et leur passer les secrets de leur style. C'était spécialement vrai dans les temps anciens, lorsque les Arts martiaux étaient employé pour la guerre et les techniques de combat, alors les secrets étaient gardées.