Les positions de bases possèdent plusieurs bienfaits, elles servent dans un premier temps à renforcer les muscles, les os et les articulations des jambes afin de frapper et d’être frappé sans blessures. Elles permettent également de faire des déplacements rapides dans toutes les directions, en exposant le moins possible ses points vitaux.

          Les positions de bases peuvent également varier d’un style de Kung Fu à un autre…La position que le pratiquant prend dans ses déplacements est vitale, en effet, un mauvais appui peut être fatal. On entend souvent parler "d'enracinement" dans le sol, ce n'est pas exactement le terme approprié : la manière de se tenir va non seulement permettre de "tenir debout", mais également d'avoir des déplacements (attaques et défenses) optimales d'un point de vue de la puissance et de la vitesse.

 

  • Le cavalier (Mabu – position appartenant à l’élément Terre)

 

 

 

Jambes écartées de part et d’autres du corps, pieds parallèles, genoux pliés, buste vers l’avant. 50% du poids repose sur chaque pied. Le bassin ne doit pas basculer en arrières. C’est la position la plus stable

  • Le pas en arc, ou arc et flèche (Gong bu – position appartenant à l’élément bois)

 

 

 

Jambe avant pliée, jambe arrière tendue, buste vers l'avant. Suivant les styles, l'angle des pieds par rapport aux jambes peut changer. 70 % du poids repose sur la jambe avant. Position offensive, qui permet de frapper du pied et du poing rapidement.

 

 

  • Le héron ( Ti Xi ou Du Li Bu)

 

 

Posture sur une jambe, genou relevé haut, pointe du pied tendue, buste vers l'avant ou de trois quarts. 100 % du poids repose sur la jambe arrière. Cette position permet de frapper du pied très rapidement.

 

 

  • Le Tao Bu ( déplacement en San Jao – position appartenant à l’élément Eau)

 

 

 

Pas d'esquives sur le côté, la jambe du côté de l'esquive passe au-dessus de l'autre jambe et « l'œil du pied » (l'intérieur du pied) se dirige à 45° vers l'extérieur. Le poids repose entièrement sur la jambe qui se pose.

 

 

  • Le pas rasant (Pu Bu)

 

 

 

La jambe avant est tendue, la jambe arrière pliée. Le buste est tourné de 90° par rapport à la position Gong Bu. 70 % du poids repose sur la jambe arrière. Position défensive et d'esquive.

 

 

  • Le pas vide (Xu Bu)

 

 

La jambe arrière est pliée (le pied, le nombril et la tête forment une ligne), la jambe avant est légèrement posée sur la pointe. Le buste est tourné vers l'avant. 80 % du poids sur la jambe arrière. Position permettant de frapper rapidement du pied, d'esquiver ou de se replier.

 

 

  • Le pas croisé (Xi Bu)

 

 

 

La jambe avant est pliée avec le pied ancré à 90°, la deuxième jambe est pliée avec le pied sur la même ligne que le talon de la première jambe, en appui sur les orteils, le talon bien décollé, prêt à bondir. Position offensive permettant d’esquiver une attaque et contre-attaquer.

Un entrainement couramment pratiqué consiste à marcher en passant d’une posture à l’autre, les jambes d’appui flêchies au maximum.

Il existe d’autres postures, mais elles sont soit utilisées comme exercice de musculation, soit spécifiques à certains styles.

 

 

L’intérêt  de chaque posture est multiple :


* Renforcer les muscles, os et articulations des jambes (et même le reste du corps) afin de frapper et d’être frappé sans blessures.
* Permettre des déplacements rapides dans toutes les directions, en exposant le moins possible ses points vitaux.
* Mettre le corps dans des positions optimales pour enchaîner les techniques offensives et défensives.
* Forger la volonté en tenant longtemps la même posture.